USA : Trop de Morts votent aux Élections !5 min read

Des millions d’électeurs morts et illégaux découverts dans un des États clés du Processus Électoral ! 


 

Filibert : Il y a quelques années, une association de citoyens américains avait découvert que l’on pouvait frauder avec les machines à voter électroniques en supprimant, sur la carte électronique, des votes pour un candidat et en en rajoutant autant à l’autre candidat !
En plus de cette fraude des machines, la commission d’enquête vient de découvrir des millions de faux électeurs !


Le Ministère de la Sécurité Intérieure (DHS) qui enquête sur la Fraude Électorale aux USA, a découverte des millions de morts et d’illégaux qui votent par fraude, bien que la commission d’enquête n’a pas pu avoir accès aux données de tous les États car les Démocrates freinent des quatre fers pour fournir les éléments !
Pour les quelques États étudiés il a été trouvé que 1,8 million d’électeurs inscrits étaient décédés, 24 millions d’électeurs ont été déclarés invalides et 2,75 millions de personnes ont été enregistrées illégalement dans plus d’un État.
Alors que le vote des mineurs est un problème avec 292 mineurs qui votent lors de l’élection générale de 2016, les morts qui votent sont plus préoccupants.
La commission présidentielle a découvert 45.880 électeurs qui ont voté à l’élection présidentielle de 2016, âgés de plus de 115 ans, dont beaucoup sont nés avant 1700.

 

http://www.allotoi.com/wp-content/uploads/2018/01/muertos01.jpg

 

Ces chiffres sont largement sous-déclarés en raison de l’incapacité de la commission de faire en sorte que les États se trouvent sous un bastion démocratique pour répondre aux demandes d’information sur leurs électeurs.
Dans de nombreux États, la fraude électorale est tellement répandue qu’il y a plus de personnes inscrites sur les listes électorales que d’électeurs admissibles dans l’État. 

L’Alaska, la Californie, le Colorado, Washington D. C., l’Indiana, le Kentucky, le Maine et le Michigan avaient tous plus d’électeurs que de citoyens admissibles. 
Si l’on tient compte du fait que les électeurs ne sont pas tous habilités à voter, cela indique qu’une énorme quantité de fraude est commise dans le but de truquer les élections.
Les non-ressortissants qui votent à notre élection sont également une question omniprésente. 

La Virginie n’est pas un foyer pour les immigrants, illégaux ou non, et 7.474 non-ressortissants ont quand même voté dans l’État. 
Comme la Virginie est un État stratégique, il est particulièrement important que les résultats de leurs élections ne soient pas trafiqués par des ressortissants étrangers dans notre pays qui tentent de truquer les élections. 
La Californie ne s’est pas conformée à la Commission présidentielle, s’ils l’avaient fait, il est probable que le nombre de non-ressortissants votant dans l’État d’or aurait été de proportions astronomiques. 

 

 

 

La commission a également constaté que plus de 45.000 personnes votant à l’élection présidentielle de 2016 ont voté dans des circonscriptions multiples, votant plusieurs fois.
Les gens sont des quartiers qui espèrent multiplier leurs votes et les démocrates ne se préoccupent pas de l’impact de ce comportement sans scrupules et ont bloqué toute tentative de purger les listes de ces mauvais acteurs.
Les démocrates luttent souvent contre les lois sur l’identification des électeurs qui obligeraient les citoyens à fournir une pièce d’identité avant de voter lors de nos élections. 

Le président Trump trouve absurde la politique qui consiste à permettre aux personnes sans carte d’identité de voter, en déclarant dans un tweet : “En tant qu’Américains, vous avez besoin d’une pièce d’identité, pour presque tout ce que vous faites, sauf quand il s’agit de la chose la plus importante, qui est de voter pour les gens qui dirigent votre pays !”
Les démocrates se battent pour maintenir le système de vote en Amérique pratiquement non réglementé. 

Bien qu’il soit évident que des millions d’électeurs inéligibles sont capables de voter chaque année à nos élections, les démocrates n’ont aucun intérêt à y remédier. 
Ils protègent leurs électeurs immigrés illégaux, leurs électeurs non citoyens, leurs électeurs décédés et leurs électeurs inéligibles parce qu’ils contribuent à maintenir la balance en leur faveur. 
Pour les démocrates, la victoire aux élections est la chose la plus importante, et si cela signifie excuser, encourager et protéger les criminels, quels qu’ils soient. 

Avec la prise en charge de l’enquête par le DHS, les fonctionnaires électoraux feront l’objet de poursuites, tout comme les électeurs illégaux. 
Les démocrates seront également incapables d’entraver leurs efforts en intentant des poursuites frivoles et en bloquant la divulgation des informations cruciales demandées. 
L’organisme chargé de l’application de la loi disposera d’une bien plus grande latitude quant à la manière dont il entend faire avancer l’affaire, avec beaucoup plus de ressources et de moyens que la Commission présidentielle actuelle.
Les démocrates affirment que les accusations de fraude électorale ne sont pas fondées, malgré les montagnes de preuves du contraire. 

Une enquête approfondie sur la fraude électorale sera menée par le DHS et l’impact réel de cette épidémie deviendra plus clair au fur et à mesure que le département approfondira l’enquête. 
Les démocrates risquent de perdre gros si les lois sur l’identification des électeurs sont mises en œuvre et si leurs électeurs décédés et inadmissibles sont expurgés, alors attendez-vous à ce qu’ils se battent jusqu’au bout !

Source :
http://yournewswire.com/millions-illegal-voters-swing-state/  

Powered by WPeMatico